AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ain't no matter when (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bellis Vuitton
I WILL PUT A SPELL ON YOU
Bellis Vuitton

≈ messages : 1374
≈ inscription : 08/12/2012
≈ âge : vingt-six ans
≈ statut civil : complexe.
≈ job/métier : vendeuse au vinyl daze records

there's no such things as fate
≈ relationship:
≈ disponibilité: 0/2 ~ fermé

ain't no matter when (r) Empty
MessageSujet: ain't no matter when (r)   ain't no matter when (r) EmptyLun 15 Juil - 3:56


cause it's always a good time, goodmorning
and goodnight, we don't even have to try

carly rae jepsen/good time

Deux, trois, quatre. Cela devait faire quatre jour que ces pieds n'avait pas pénétré son propre appartement, ou plutôt immeuble abandonné reconvertit en loft. Elle n'avait eu aucun temps entre le boulot et sa famille adoptive pour passé voir si ces deux colocataires étaient encore vivante. Bien évidemment, elle ne ce faisait du soucis que pour une; Lula. Celle qui était le plus rebelle des trois très certainement. Bellis arriva avec plusieurs sacs, dont du thaï pour le dîner, prêt de la porte du loft. Elle poussa un grognement en cherchant sa clé dans son sac à main en cuir rouge à longue bandoulière, celui qu'elle devait avoir depuis au moins six mois. Après les avoir attraper au fin fond, elle ouvrit enfin la porte pour passé puis la refermer. Pleine de sacs, elle se dépêcha d'allé tous les posés sur le comptoir de la cuisine en poussant un soupir. Faire les courses, amené à dîner, faire du shopping, c'était du suicide. Bellis défit les courses, les insérant soit dans le réfrigérateur ou dans le garde-manger, rapidement afin de disposer les boîtes de thaï sur la table/bar du comptoir. Elle disposa quatre boîtes sur la surface avant de se prendre une canette de coca dans le réfrigérateur. Lula, grouille ton derrière, le dîner est servi et chaud cria-t-elle à travers le petit loft. La brunette alla s'asseoir à sa place, ouvrant ces deux boites. Une contenant du poulet général tao, son préféré, et l'autre des nouilles épicés. Elle avait prit la même chose pour Lula, remplaçant les nouilles pour du riz afin de ne pas en faire un repas copieux. Rapidement, la silhouette de la colocataire apparut. Si tu me fais la morale en disant que j'ai découché plus de trois jours, je te jure, on retrouvera ton cadavre dans le mur. Bellis avait prit un ton sérieux mais était plus qu'amusé par la situation. Depuis quelques jours, elle habitait, enfin presque, chez ces parents biologiques. Elle avaient décidé après quatre jours de retourné chez elle afin de retrouver ces propres affaires et ces colocataires. Même si elle adorait sa nouvelle famille, Bellis se sentait exclus. Ils étaient riches, très riches, avaient une magnifique maison dans les Hamptons, et profitaient de leur vacances avec leur fille, Aura. Cette dernière avait laissé un goût amer dans la bouche de Bellis. Une soeur. Une soeur qui avait largement connu ces parents, leurs parents. C'était indéniable, elle ressentait une pointe de jalousie. Mais jamais elle ne pourrait renié sa famille adoptive qui avait été tout pour elle. Elle regrettait souvent leur mort, tout comme elle regrettait parfois sa nouvelle vie sans Callum. Tout changeait à vu d'oeil dans sa vie, et d'un côté, elle aurait adoré qu'elle reste comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
https://vanityfair.forum-canada.com
 

ain't no matter when (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✰ MIDNIGHT AT THE GLAMOUR. :: EAST HAMPTON TOWN :: Habitations :: 14, Vuitton-